Dans Keyforge, comme dans tous les jeux de cartes, l’un des principes de base est de réaliser des « combos ». Mais… les choses peuvent se compliquer lorsque certaines cartes mènent à des effets inattendus voir contradictoires…

Et cela empire la situation lorsque les règles ou les effets de carte ne sont pas suffisamment clairs ! C’est ce qu’il se passe avec le combo Orphelin Adverse / Faygin Allié en jeu ou encore un Trou de ver imprévisible qui met en jeu le fameux Dragon Kelifi !

Voici les réponses officielles à ces situations et préparez-vous à être étonnés voir déçus !

Puis-je kidnapper un Orphelin ?

(espèces de voleurs d’enfants !)Carte Orphelin et Faygin Keyforge

Cette clarification FAQ porte sur la situation suivante :
J’ai un Faygin en jeu et notre adversaire a un Orphelin également en jeu. Que se passe t-il lorsque j’utilise l’effet lié à la moisson de Faygin ?

Est-ce que je m’approprie cet Orphelin ?

La réponse est non, et la clarification plus globale apportée par FFG est celle-ci :

Lorsqu’une carte quitte le jeu, elle se rend toujours dans la zone de jeu de son propriétaire, sauf indication contraire de la carte la forçant à quitter le jeu.

Je trouve que cette réponse est totalement contre intuitive, puisse-qu’à mon sens, la carte indique spécifiquement qu’un orphelin retourne dans MA main. Mais bon… suis je la créatrice du jeu ? Non ! 😛

Trou de ver imprévisible et Dragon Kelifi : la bonne aubaine ?

Carte Dragon Kelifi KeyforgeSituation : j’ai 0 aombre à ma disposition, je joue un Trou de ver imprévisible et ma main chanceuse sort… le Dragon Kelifi.

Problème : j’ai besoin de 7 Aombres pour avoir le droit de le mettre en jeu. Son tirage par le Trou de ver imprévisible m’exonère t’il de ce paiement ? 

La réponse est : non.

Et dans ce cas, les arbitres officiels Keyforge nous demandent de reposer la carte en haut de notre deck.

 

Alors, que pensez-vous de ces clarifications ? A titre personnel, je serai allée intuitivement à l’encontre de ces deux réponses. Mais peut être ai-je une logique digne du Vieux Bruno !